TED BENOIT

Lot 88
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 640EUR
TED BENOIT
TED BENOIT BLAKE ET MORTIMER L'affaire Francis Blake (T.13), Blake et Mortimer 1996 Planche originale n° 40. Signée. Encre de Chine sur papier 36,9 × 48,2 cm (14,53 × 18,98 in.) La Ligne claire de Ted Benoit, comme celle de Swarte, vient certes d'Hergé à l'origine, mais elle est influencée par les codes de l'Underground. Pas dans Blake et Mortimer, où le trait jacobsien est parfaitement respecté. Ce qui distingue Ted Benoit de ses pairs dans les aventures de nos héros britanniques, c'est que c'est un styliste doublé d'un perfectionniste. Dans la narration d'abord : il gère, mieux que son modèle lui-même parfois, la succession des plans, les changements de focale, l'effet cinématographique, plus moderne que celui de Jacobs. À cela s'ajoute le scénario de Jean Van Hamme qui écrit les scènes à l'économie, sans effets inutiles, évitant autant que faire ce peu, les longues descriptions redondantes du fondateur de l'École de Bruxelles. On le voit bien ici. C'est ce qui fait que Ted Benoit est considéré, à juste titre, comme l'un des meilleurs repreneurs de l'univers jacobsien.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue