Pellerin

Lot 61
Aller au lot
Estimation :
8000 - 10000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 14 950EUR
Pellerin
PATRICE PELLERIN
L'ÉPERVIER
Illustration originale réalisée en 2022. Signée. Gouache et encres acryliques sur papier
42 × 55,3 cm (16,54 × 21,77 in.)

Cette image est une variante de la couverture du tome 4 de L'Épervier. Le héros est placé à la proue de son bateau, une frégate, dans un plan serré qui regroupe tout à la fois : le personnage, le navire et l'océan. La précision du dessin de Patrice Pellerin fait penser à une description quasi anatomique du bateau avec ses poulies, ses cordages, ses voiles, le métal, le bois L'utilisation de couleurs très douces pour le ciel, renforce le côté romantique du héros au grand coeur qui plaît tant au lectorat féminin.

L'observation des reconstitutions historiques comme L'Hermione m'a fait progresser sur l'exactitude des détails, pour me rapprocher au plus près de la réalité de ce que devaient être les navires de l'époque. P.P.

Il y a peu, j'écoutais une interview de Paul Léautaud, elle datait des années 50, et bien tout ce que nous confiait l'écrivain était singulier, intemporel. Ses enthousiasmes n'ont pas pris une ride, l'exigence était rutilante, l'amour de la plume, incandescent et juvénile, pas la moindre concession aux petites bassesses de la mode, seules les questions ampoulées et le ton du journaliste intervieweur trahissaient l'époque. « Et moi qui croyais qu'il allait nous parler de Patrice Pellerin » pourrait s'étonner le lecteur Mais je ne fais que ça bourricot !!! Pellerin c'est un frère de plume de Léautaud, la même exigence ricanante des modes, le souci du mot exact chez Léautaud, celui du trait juste chez Pellerin Servir son expression avec une exigence totale habillée de modestie. Dans 50 ans on dira, j'ai lu un petit texte sur le travail de Patrice Pellerin, il n'a pas pris une ride évitons les méprises je parle de son oeuvre.
Jean-Pierre Gibrat
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue