GIBRAT

Lot 7
Aller au lot
Estimation :
30000 - 35000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 53 600EUR
GIBRAT
JEAN-PIERRE GIBRAT
Le Vol du Corbeau, Dupuis
Gare d'Austerlitz, illustration originale réalisée en 2015.
Signée. Encres acryliques et aquarelle sur papier
41,5 × 54 cm (16,34 × 21,26 in.)

Tout le narratif dans ce dessin tient dans les lignes de fuite. Elles convergent des bagages à l'avant-plan, symboles du départ, puis du plafond du wagon rythmé par les lampes, jusqu'aux poutres d'acier de la voûte de la Gare d'Austerlitz, vers le point central quasiment dissimulé d'un officier allemand dont la présence ajoute, à l'incertitude du départ, l'imminence d'une menace. Ce procédé permet d'étager les différents aspects de la scène. Voici une image qui raconte. Autre ligne de force, les regards : insouciant pour l'une, résigné pour l'autre, indifférent, nostalgique Ils s'illuminent d'une lumière qui vient de la verrière de la gare. Une lumière qui sculpte les modelés et qui tombe sur les différents détails de la scène : les coiffes, les manteaux, les foulards, les ferrures de la bagagerie, la fermeture tamisée des fenêtres, le tout dans une variation sublime d'ocres, de bruns et de rouges, marque de fabrique chromatique du béret de velours de Cécile. Seuls les grands artistes atteignent ce niveau de perfection.

Je me souviens de ce dessin encore en noir et blanc, et, dans sa version définitive, je me rends compte combien la couleur et la lumière font vivre la scène... Autour de 94 % selon la police et autant selon les manifestants...
Jean-Pierre Gibrat
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue