BILAL

Lot 2
Aller au lot
Estimation :
25000 - 30000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 32 160EUR
BILAL
ENKI BILAL
Partie de chasse,
Dargaud 1983
Planche originale n°55, prépubliée dans Pilote mensuel
n°103 de décembre 1982. Signée
Encre de Chine et acrylique sur papier
35,6 × 46,5 cm (14,02 × 18,31 in.)

Avec Pierre Christin, Enki Bilal avait entamé pour la première fois en France un cycle d'albums au contenu vraiment politique : Légendes d'aujourd'hui. Le nom de la ville ukrainienne d'Odessa qui apparaît en troisième case de cette planche, en rappelle toute l'actualité. Dans cet album, Tadeusz Boczek, apparatchik communiste rescapé du ghetto de Varsovie, avait compris avant bien d'autres le visage que prendrait la Pologne soviétisée. Il n'en sera pas moins l'une des victimes du régime. Il est en effet exclu, en 1967, de l'appareil du parti : « Le régime avait besoin d'un bouc émissaire pour justifier ses échecs. À qui a-t-on pensé, je vous le demande ? Aux rares Juifs qui avaient été oubliés par un génocide allemand pourtant méticuleux. » En 1967, en effet, a eu lieu la dernière campagne antisémite menée par un État moderne contre ses Juifs. C'est à cela que Christin fait allusion - pour la première fois dans une bande dessinée - dans cette rare et magnifique planche en couleur directe où trône, dans la quatrième case, l'architecture très stalinienne du Palais de la Culture et de la Science de Varsovie.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue