BILAL

Lot 1
Aller au lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 69 660EUR
BILAL
ENKI BILAL
Partie de chasse,
Dargaud 1983

Planche originale n°42, prépubliée dans Pilote mensuel n°99 en août 1982. Signée
Encre de Chine et acrylique sur papier

35,6 × 46,7 cm (14,02 × 18,39 in.)

L'argument de Partie de Chasse, à savoir l'agonie du régime soviétique, a d'incroyables résonances avec l'actualité politique d'aujourd'hui. Elle est ici incarnée par la disparition imminente de Vassili Alexandrovitch Tchevtchenko, une figure du régime d'origine ukrainienne qui avait vécu les premières heures de la Révolution d'Octobre. Il était devenu, au prix du sacrifice de ses idéaux d'abord et de bon nombre de ses proches ensuite, un de ses hauts dignitaires, et avait patiemment mis en place ses hommes aux postes-clés de l'empire. Ils sont tous là, autour de lui dans ce récit crépusculaire, hantés par les meurtres du passé. La disparition prochaine du ploutocrate aiguise les appétits, annonçant le rituel sacrificiel de la prise de pouvoir. Par la force de ses images subjectives aux couleurs crues, où le sang - se frayant un chemin que n'arrête ni la pierre ni le métal - coule à flots, Bilal confère à ses planches, en particulier dans celle-ci, une incroyable puissance onirique. Dans cette séquenceclé de l'une des oeuvres les plus marquantes du 9e Art au XXe siècle, l'auteur évoque en un seul tenant passé et présent, cauchemar et réalité.
Didier Pasamonik
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue