GIBRAT

Lot 11
Aller au lot
Estimation :
10000 - 12000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 20 800EUR
GIBRAT
JEAN-PIERRE GIBRAT
MATTÉO
Cinquième époque (T.5), Futuropolis 2019
Couverture originale du tirage de tête. Signée. Encres acryliques et aquarelle sur papier
38,1 × 28,8 cm (15 × 11,34 in.)

Amélie est incontestablement la figure centrale de la cinquième époque de Mattéo. Gibrat la montre ici à la fin de l'été 1938 quand les choses commencent à vraiment mal tourner pour les Républicains. Mais pour l'heure, ils profitent d'une pause à l'ombre en bordure d'un champ de blé. L'image, une fois de plus, est structurée par des troncs d'arbre. Amélie prend la pause au centre de l'image face à un Jean-Pierre Gibrat qui, à l'instar de Frank Capa, passerait faire son reportage dans les rangs des Républicains en campagne. Le soldat à l'avant-plan et ceux à l'arrière-plan ont davantage l'air d'être pris sur le vif. C'est la force du dessinateur ou du peintre par rapport à la photographie : sa capacité à aménager plusieurs scènes, attitudes, ou regards très différents pour élaborer une narration dans un entrelac subtil entre le texte et l'image.

« Il n'y a pas que l'habillement masculin pour augmenter la féminité, une attitude de garçon manqué semblant bouder la séduction milite pour elle... ça dépend toujours de la fille mais on en a déjà parlé. » J-P G.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue