GIBRAT

Lot 7
Aller au lot
Estimation :
20000 - 25000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 39 000EUR
GIBRAT
JEAN-PIERRE GIBRAT
LE VOL DU CORBEAU, Dupuis
Près de la gare, illustration originale réalisée en 2021. Signée. Encres acryliques et aquarelle sur papier
70,2 × 49,5 cm (27,64 × 19,49 in.)

Encore une scène parisienne issue du Vol du Corbeau, avec Jeanne et son béret rouge. On retrouve les physionomies particulièrement étudiées qui traduisent toute l'intériorité des personnages. Cette fois, Jeanne est en complicité avec le spectateur. La scène est extrêmement narrative. Autour de l'héroïne, les conversations fusent en toute insouciance. Pas loin, avec sa veste verte, on reconnaît la soeur de Jeanne, Cécile, l'héroïne du Sursis. Mais au fond, on voit entrer dans l'établissement les figures menaçantes de la Gestapo. On a envie de crier à Jeanne : « Hé ! Fais gaffe ! » Génie du détail et de l'émotion. Gibrat : « Truffaut disait que tout ce que l'on montre au cinéma, c'est de l'amour. Même si vous avez un film de guerre qui montre la jungle, il y a de l'amour pour cette jungle. C'est pourquoi le décor a un rôle primordial dans l'histoire, il lui confère sa crédibilité. »

« Quand on s'attaque à des scènes ambitieuses, avec des personnages multiples, le plus plaisant c'est d'imaginer la vie de chacun des figurants, leur histoire, et que chaque visage ou attitude en soit une éphémère traduction. En fait, j'essaye de faire du Claude Sautet en une image, c'est dire si je n'ai peur de rien. » J-P G.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue