HERGÉ

Lot 120
Aller au lot
70 000 - 80 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 72 380 EUR

HERGÉ

HERGÉ
TINTIN
L'Étoile mystérieuse (T.10), Casterman 1942
Mise en couleur originale de la couverture réalisée par Hergé.
Est joint le montage du bromure de titre annoté par Hergé et le certificat d'authenticité de la Fondation Hergé.
Gouache sur papier
29,2 × 36,4 cm (11,49 × 14,33 in.)

Après avoir expérimenté le procédé de mise en couleur sur bleu de coloriage pour les 4 hors-textes du Crabe aux Pinces d'Or en août 1941, Hergé utilise à nouveau cette technique pour la mise en couleur des 9 couvertures grandes images de la nouvelle collection Tintin. Parmi ces 9 titres, l'Étoile Mystérieuse est la nouveauté à paraître fin 1942, première édition d'un Tintin tout en couleur.
En août 1941, Hergé avait pour la première fois utilisé le procédé de mise en couleur sur bleu de coloriage
pour les 4 hors-textes de l'album Le Crabe Aux Pinces d'Or.
Il décrivait alors ainsi son travail à Charles Lesne le 8 août 1941 : " Je me suis mis d'accord avec Bindels [le photograveur] : de ces dessins, il tirera une épreuve que je colorierai directement à l'aquarelle ou à la gouache ". Et dans un courrier du 28 août 1941 : " J'étais occupé à la mise en couleur des hors-textes (un fameux travail !) que je viens de terminer. L'ensemble est bon et de toute façon c'est plus joli que le procédé au trait "
Quelques mois plus tard, au printemps 1942, Hergé se souvient de cette technique lorsqu'il envisage la
refonte des couvertures des éditions en noir & blanc et la sortie du premier album couleur, L'Étoile Mystérieuse. Après de multiples échanges, l'idée est d'adopter un format de couverture sur la pleine page du premier plat qu'on appellera " Grande Image " (par différence avec les éditions précédentes dites " Petite Image "). Huit titres noir et blanc bénéficieront de ce nouveau format, les dessins seront " remis au format " par Hergé pour l'occasion (soit par report sur calque des petites images existantes, soit pour certains titres un nouveau dessin). Le 9e titre, qui paraîtra directement en couleur, L'Étoile Mystérieuse, est le seul pour lequel sera réalisé un dessin de couverture complètement original.

Le projet de mise en couleur complète d'un album Tintin est à l'époque tout à fait nouveau. Hergé y consacre toute son énergie : il se réserve la mise en couleur des parties les plus importantes et notamment des couvertures comme il avait fait pour les 4 hors-textes du Crabe quelques mois auparavant. Un échange de correspondances des 10 et
12 juin évoque ce travail acharné : le 10 juin, Hergé écrit à propos des mises en couleur des 9 couvertures : "après
l'effort que j'ai fourni pour terminer les couvertures (...) je suis complètement vidé " Charles Lesne lui répond
le 12 juin : "nous recevons les épreuves coloriées des 9 couvertures, elles sont splendides ! " et Hergé remercie Lesne du compliment le même jour : " Heureux que les couvertures vous plaisent, cela me récompense déjà du travail que cela m'a demandé ".
Cette gouache de mise en couleur fait partie des neuf couvertures évoquées par Hergé. Elle est accompagnée du montage du bromure de titre annoté par Hergé, du certificat d'authenticité de la Fondation Hergé, d'une analyse critique de Philippe Goddin : " Il va de soi que, si on considère cette illustration de couverture comme un tableau, c'est son coloriage, bien plus que le dessin au trait, qui est porteur de sa force expressive maximale " (extrait d'une lettre de Philippe Goddin au propriétaire de l'oeuvre, le 25 août 2008) et des copies des correspon- dances de Hergé qui font état de son travail."
Gaëtan Laloy
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue