HERGÉ

Lot 119
Aller au lot
90 000 - 100 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 98 700 EUR

HERGÉ

HERGÉ
TINTIN
Vol 714 pour Sydney (T.22), Casterman 1968
Crayonné pour les planches n°17, 22 et 23.
Signé. Encre de Chine et mine de plomb sur papier
36,2 × 50,9 cm (14,25 × 20,04 in.)

C'est toujours un plaisir de découvrir un crayonné d'Hergé qui n'a jamais été montré. Ce travail préparatoire
de Vol 714 pour Sydney au trait souple et expressif, réalisé en 1957, fut offert (dédicacé) par Hergé le 23 janvier 1969 au peintre abstrait espagnol Manuel H. Mompo (1927-1992) dont il venait d'acquérir une oeuvre. À l'époque, le créateur de Tintin n'exposait que rarement ses documents de travail et il ne consentait à les offrir qu'à des privilégiés qui manifestaient pour ces oeuvres un intérêt particulier. On retrouve les éléments de ce crayonné aux pages 17,
22 et 23 de l'album. Le Jet privé du milliardaire Laszlo Carreidas, à bord duquel Tintin, Haddock et Tournesol espéraient gagner l'Australie pour y participer à un Congrès d'astronautique, a été détourné et forcé d'atterrir sur une île de l'archipel de la Sonde. Prisonniers, nos amis subissent les brutalités de l'affreux Allan, une vieille connaissance, pendant que le ravisseur de Carreidas, l'ignoble Rastapopoulos, cherche le moyen de s'emparer de sa fortune. Selon son habitude, Hergé parsème d'éléments comiques une séquence qui se veut dramatique. Ficelé comme un saucisson et aveuglé par le galurin qu'Allan lui a enfoncé jusqu'aux oreilles, le capitaine se cogne au moindre obstacle, éructe, peste et voue son tortionnaire (hilare) aux gémonies. Ligoté comme lui et enfermé avec lui dans un bunker construit par les Japonais durant la guerre du Pacifique, Tintin s'efforcera de lui rendre la vue d'un coup de dents, ce qui aura pour effet de faire passer la cécité de l'ex-capitaine au long cours à un Tournesol déjà affublé de surdité ! On a affaire ici à l'un de ces travaux qui se préoccupent moins de la continuité de la séquence que de l'intensité des expressions. Les cases sont finement ébauchées, mais dans un ordre encore relatif qui laisse à l'auteur pas mal de latitude. Pour autant, les décors ne sont pas négligés. Certains dessins débordent de l'espace qui leur est imparti, d'autres se chevauchent. Beaucoup seront recadrés, redressés ou repositionnés : autant d'indices graphiques qui permettent aujourd'hui aux amateurs de reconstituer le processus créatif d'Hergé.


Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue