FRANQUIN

Lot 35.BIS
Aller au lot
Estimation :
25000 - 30000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 90 940EUR

FRANQUIN

ANDRÉ FRANQUIN

Marsupilami

Illustration originale réalisée dans les années 1970

Encre de Chine et encre de couleur sur papier

41,3 ×110 cm (16,26 × 43,31 in.)


Pour télécharger le visuel HD du lot, vous pouvez cliquer ici


Lorsqu'en 1968, Franquin remet Spirou aux mains de Fournier, il prend soin de garder pour lui son autre grande création personnelle, à part Gaston Lagaffe : le Marsupilami. Les deux personnages se croisent au tout début des années 1970, ce qui est normal vu leur proximité respective avec Spirou et Fantasio. Ce rare ensemble en couleur directe pour un packaging réunit les deux personnages avec un ensemble d'oiseaux formidablement croqués. Franquin excellait dans ce bestiaire souvent sollicité par ses confrères (rappelons que Franquin avait créé le Cracoucass pour Les Schtroumpfs de Peyo) mais aussi pour son propre usage : la Mouette rieuse de Gaston en est le meilleur exemple.

Didier Pasamonik



Quoi !? Il y a encore des dessins de Franquin inconnus au bataillon ? C'est dingue !! Et celui-ci n'est pas n'importe quel dessin, outre son format un peu exceptionnel, surtout pour une illustration en couleurs, on découvre un magnifique Marsupilami armé d'une guitare trônant sur une branche, quelques oiseaux exotiques venus de nulle part juchés sur la queue du maître de la Palombie et surtout un minuscule Gaston Lagaffe somnolant dans un des anneaux de l'appendice caudal plus long et souple que jamais ! Cette « licence poétique », un terme que j'ai entendu pour la première fois de la bouche d'André Franquin, doit avoir une bonne raison, laquelle ? Mystère ! Le maître ne faisant jamais rien pour rien et sans avoir longuement pensé au moindre détail, tout cela doit avoir de bonnes raisons. Quelle annonce ou inscription devait se placer dans la dernière boucle de ce serpentin jaune et noir ? Boule de gomme ! Une chose est certaine, le dessin est superbe, avec ce coup de plume incomparable, à l'encre de chine et probablement des encres de couleurs quelque peu ternies par le temps ajoutant au charme de cette incroyable illustration.

Batem



La vie qui anime ce dessin est l'une des marques essentielles de l'immense talent de Franquin, ce génie.

Jean-Claude Fournier


Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue